Pourquoi a-t-on des boutons ? En résumé

Pourquoi a-t-on des boutons ? En résumé

Parfois, on se rend compte que l’on est face à certaines situations de manière quotidienne et que l’on est pourtant incapable de dire pourquoi celles-ci arrivent. De nombreuses questions arrivent alors et nous cherchons des réponses.

C’est d’ailleurs sûrement ce type d’interrogation qui vous a mené à cet article. Dans celui-ci, nous allons vous décrire les mécanismes à l’action pour les trois types de boutons les plus communs, à savoir, les boutons blancs/noirs, les piqûres d’insectes, les boutons suite à une allergie.

Les boutons blancs/noirs

À quoi sont dus ces vilains boutons ? La réponse est simple à un excès de sébum. En soi, le sébum n’est pas une mauvaise chose, il permet de constituer une pellicule légèrement huileuse sur la peau ce qui va l’hydrater et lui conférer une certaine souplesse.

Le problème, c’est qu’à l’adolescence, ce processus peut s’emballer. Notre corps produit alors bien plus de sébum qu’il n’en faut et celui va finir par littéralement boucher le canal par lequel il est sensé s’évacuer normalement.

Du coup, le sébum ne pouvant plus sortir de sous la peau va s’accumuler ce qui va créer une zone gonflée sous la peau qui constitue le bouton en lui même. Quand on est face à un point blanc, c’est qu’il existe une fine pellicule de peau protégeant le sébum. Quand le point est noir, c’est que le sébum s’est oxydé, car il n’y avait pas de fine couche de peau pour le protéger.

Les piqûres d’insectes

boutons-piqure-insecte

Lorsque vous vous faites piquer par un insecte ou bien mordre par une araignée, vous développerez là aussi un bouton, mais, vous vous en doutez le mécanisme est bien différent. Il s’agit là, d’une réaction inflammatoire localisée.

Prenons pour exemple la piqûre du moustique. En prélevant votre sang, la femelle moustique ne fera pas que vous vous piquez. En effet, elle libérera plusieurs substances via sa trompe. La première empêchera le sang de coaguler dans sa propre trompe.

La seconde aura pour effet de vous anesthésier localement et c’est ce produit qui va créer la réaction qui se conclura par l’apparition d’un bouton. En effet, cette substance va alerter le système immunitaire qui va alors déclencher une réaction inflammatoire dans la zone.

Les boutons d’allergie

boutons-allergies

C’est la réaction cutanée de référence lorsque l’on parle d’allergie. En effet, si un jour, vous faites une recherche d’allergène, on vous tracera un quadrillage sur la peau. On vous mettra ensuite en présence de plusieurs allergènes et on regardera en présence desquels des petits boutons se formes.

Mais alors, comment ça fonctionne ? Eh bien, une allergie est un emballement du système immunitaire en présence d’une substance. Il va alors déclencher une réaction inflammatoire alors qu’il n’y en a pas besoin.

C’est cette réaction inflammatoire qui va occasionner l’apparition de boutons quand la substance rentre en contact avec la peau. Le principe est assez similaire à celui des piqûres d’insectes par exemple.

sources :

Marc C.

Passionné des sujets qui touche à la santé et au bien-être, je partage sur ce blog des infos vérifiés avec soins pour vous orienter . Mais n'oubliez pas que seul un médecin doit vous soigner après un diagnostique !

Laisser un commentaire

Fermer le menu