Prise de température sous le bras : combien faut-il rajouter ?

Prise de température sous le bras : combien faut-il rajouter ?

La fièvre est une augmentation de la température de votre corps, supérieure à sa température ordinaire. Chez l’être humain la température corporelle est de 37°C en moyenne. Ce phénomène est très important car il permet notamment d’accroître les défenses immunitaires en cas d’attaque de l’organisme. Même si la fièvre n’est pas dangereuse en elle-même, il est important d’y prêter attention car elle est souvent l’un des premiers symptômes de nombreuses maladies potentielles. Pour vérifier si vous avez de la fièvre ou non, il n’y a qu’une méthode : prendre la température.

Pour cela il est d’usage d’utiliser un thermomètre. Dans le rectum, la bouche, sous le bras… Les manières d’utiliser cet instrument varient selon les personnes, leur âge, leur condition physique. Mais selon la façon de faire le résultat peut différer. Alors comment faire pour prendre la température sous le bras par exemple ? Combien de degrés faut-il rajouter ? Voici toutes les astuces pour rendre votre prise de température sous le bras efficace.

Comment prendre la température sous le bras ?

La prise de température sous le bras n’est pas très précise car le thermomètre est exposé à la température extérieure. Il est plus facile de se faire  une véritable idée de la température intérieure du corps par une prise de température par la bouche ou le rectum par exemple.

Pour avoir une température la plus précise possible lors de la prise de température sous le bras il faut tout d’abord que le thermomètre soit sec. Positionnez ce dernier dans le creux de l’aisselle et resserrez votre bras contre votre poitrine afin d’empêcher un maximum d’air extérieur de rentrer dans la cavité. Il faut ensuite attendre 2 minutes et ajouter 0.9°C au résultat pour se rapprocher de la température réelle.

Les autres manières de prendre la température

Selon que ce soit un adulte ou un enfant il existe plusieurs façons de prendre la température pouvant être plus pratiques que d’autres. Voici les 5 manières de procéder les plus répandues ainsi que leurs spécificités.

  • la prise de température par le rectum : ce n’est certainement pas la plus agréable mais c’est pourtant la plus répandue du fait de sa précision.
  • la prise de température par la bouche : si elle est plus facile d’accès le résultat peut cependant être faussé par la prise de médicaments, de nourriture ou tout simplement la respiration. De plus il est nécessaire d’ajouter 0.6 °C au résultat pour obtenir une température précise.
  • la prise de température par l’oreille : très pratique aussi, les résultats peuvent être faussés par la présence de cérumen ou la mauvaise position du thermomètre. Dans ce cas il convient d’ajouter 0.5 °C au résultat
  • la prise de température sur la tempe ou le front : plutôt précise, cette façon de faire est réservée aux thermomètres à infrarouges seulement. Il faut ajouter 0.3 °C à la valeur mesurée.

Bien entendu il est nécessaire de nettoyer votre thermomètre avant et après chaque utilisation. Pour cela n’hésitez pas à utiliser un désinfectant.

Marc C.

Passionné des sujets qui touche à la santé et au bien-être, je partage sur ce blog des infos vérifiés avec soins pour vous orienter . Mais n'oubliez pas que seul un médecin doit vous soigner après un diagnostique !

Laisser un commentaire

Fermer le menu